Prisonniere a la merci de gardiens sadiques comme esclave sexuelle

Lise n’aurait jamais cru se trouver un jour prisonniere dans une pièce sombre, a la merci de gardiens sadiques,  les yeux bandés avec un sac sur la tête, attachée à un chaudron rouillé. Bienvenue ici  les détenues  sont placées en isolement et soumis a la privation de nourriture et sont condamnées a servir d’esclave sexuelle à vie.

285
-
Videos relatives